Année 1896

/Année 1896
Année 1896 2018-03-24T01:36:32+00:00

La vie paroissiale

La fête de Noël a été célébrée solennellement dans la paroisse St-Janvier. L’union musicale de Weedon dirigée par monsieur Moreau, père, était accompagnée par les instruments de cuivre. La partie musicale a été exécutée par MM. A. et J. Moreau, fils, G. Bourque et A. Tanguay. Mme a aussi rendu plusieurs solis avec brio.

La vie municipale

Le 13 janvier messieurs Marc Lemieux et Joseph Després sont élus à l’unanimité conseillers de Weedon-Centre en remplacement des messieurs Pierre Després et Léger Giguère. La suivant monsieur Napoléon Tanguay a été nommé maire.

Une majorité des membres du Conseil municipal du Comté de Wolfe a passé une résolution homologuant le rapport de l’arpenteur Tremblay concernant la création d’un village au canton de Garthby lors de la session régulière du mois de décembre. Cette nouvelle municipalité locale comprendra le territoire de l’ancien village, en plus de la presqu’île connue sous le nom de Longue-Pointe. Elle portera le nom de Beaulac.

Le milieu d’affaires

En janvier 1896, il semble qu’une concurrence s’installe dans le domaine des fromageries. En effet, dans un article, un cultivateur se plaint qu’une concurrence malsaine semble s’installer dans le canton de Weedon entre de nouvelles fromageries qui veulent prendre place alors que, depuis près d’un an, l’une semble réussir. On signale que celle-ci peut être fournie par environ 100 vaches, ce qui est un strict minimum pour qu’elle puisse fonctionner. On déplore donc que d’autres citoyens prennent l’initiative d’en créer d’autres. Ça pourrait avoir comme effet de nuire à chacune d’elles. Il est suggéré qu’une loi soit passée par les conseils municipaux de limiter le nombre de fromageries sur un même territoire pour mettre fin aux abus résultant de cette triste concurrence.

Décès, maladie et accidents

À Lowell, Massachusetts, le 22 mai courant est décédé monsieur Alexis Pichette, maître maçon à l’âge de 53 ans. Son service et sa sépulture ont eu lieu dans cette ville américaine. Il laisse son épouse et plusieurs enfants pour pleurer sa perte.

Au mois d’août, un malheur est survenu dans l’étang du moulin Tanguay. Le jeune Joseph Girard, fils de Lucien, s’y est noyé. Il n’avait que onze ans. Il jouait avec un petit camarade de son âge sur les billots lorsqu’il perdit l’équilibre et tomba à l’eau. Il ne put revenir à la surface puisque les billots se refermèrent au-dessus de lui. Son corps fut retrouvé que quelques jours après.

Monsieur Auguste Leblanc a vu ses deux chevaux se noyer à la traverse du Lac Aylmer. Beaucoup d’efforts ont été fournis pour les sauver de leurs dangereuses situations. Ceux qui y ont accouru pour aider n’ont pu empêcher leur propriétaire de perdre ces bêtes de trait qui valaient 150 $.