Année 1905

/Année 1905
Année 1905 2018-03-22T19:38:41+00:00

La vie paroissiale

Le rapport de l’année 1904 pour la paroisse St-Janvier de Weedon, présenté par l’abbé J.A. Lefebvre, montre que 127 baptêmes, 21 mariages et 48 sépultures y ont été célébrés au cours de l’année qui se termine. Le vicaire de la paroisse est l’abbé Picard.

Une postulante originaire de Weedon a revêtu l’habit religieux au mois de janvier 1905. Il s’agit de Julie Ducharme qui portera le nom de Soeur Marie de Ste-Constance.

Une messe paroissiale a été célébrée dans la maison d’école de Lac Weedon comme au cours des dernières années. Les chants ont été rendus par MM. F.X. Lussier, Albert Brière, L.A. Beaubien et Napoléon Chang. L’orgue était tenu par Maria Bourque institutrice. L’abbé Venant Charest, reconnu comme missionnaire agricole, était le conférencier. Il a profité de ce rassemblement dominical pour conseiller les cultivateurs de notre municipalité sur différentes productions. Il recommande aux fromageries de commencer leurs productions plus tard dans la saison printanière parce que le fromage se vend trop vert. Il faut au moins quinze jours pour mûrir. Les cultivateurs ne doivent jamais y ajouter de l’eau.

À la suite de cette conférence, un morceau de terre de 100 x 50 pieds qui a été donné par J.S. Croteau et pris sur sa terre a été tiré lors d’un tirage au profit de la chapelle en construction. Cette loterie a permis de remettre 200 $. Ce fut l’abbé Charest lui-même qui en fut le gagnant. Il l’a remis à nouveau à la chapelle pour un tirage ultérieur.

Madame Maria Bourque institutrice joue un rôle important dans la cueillette de dons et l’organisation du bazar au profit de la chapelle à Lac Weedon. Des articles importants ont été recueillis pour tirage lors de cette activité. En plus des montants d’argents considérables reçus, des albums, des montres en or pour dame, des sets à dépecer, un violon, une horloge, des cadres, de la lingerie fine, un set à dîner, des couvre-pieds en soie, des coussins, une robe en dentelle espagnole, des services à thé et à limonade, des plateaux d’argent, des vases à fruits, robes de bébé entre beaucoup d’autres articles font partie des dons pour le bazar. Dans le journal Le Progrès du 25 juillet, les noms des gagnants des principaux articles ont été mentionnés.

Ce grand bazar promet d’être un grand événement social pour notre petit village qui se prend en main à l’instar des villages voisins. Cette activité promet d’être extraordinaire grâce à la volonté et à l’implication de tous les paroissiens. « Rien n’est épargné ». Pendant cette période de festivités, plusieurs pièces dramatiques y seront jouées par les demoiselles du village et par le cercle des amateurs de Weedon. Musique par la fanfare, chant musical et dramatique et divers amusements auront lieu tous les soirs de la semaine. Il y aura des tables de rafraîchissements, crème à la glace et grand souper tous les soirs à 8 heures.

« Enfin, le grand bazar du Lac Weedon, un événement que l’on attendait avec grande hâte, est terminé. Tous ceux qui prétendent être connaisseurs en fait de bazar, de chant, de musique, de pièces dramatiques, etc., disent que jamais hors des villes, un succès aussi colossal ne fut remporté… En somme, ç’a été un succès sans précédent, et ceux qui y ont assisté ne l’oublieront pas de sitôt, et toutes nos chaudes félicitations à cette petite population qui a fait ouvrir les yeux à toute cette partie de nos cantons. » Mlle Maria Bourque de Garthby qui a enseigné à l’école du village a reçu des marques de reconnaissance très méritées à la suite de ce succès dont elle est en grande partie responsable.

Avant que la nouvelle chapelle soit prête, la messe dominicale se dit dans la maison d’école.

Le 20 juin, les ouvriers sont à poser la structure du clocher de notre chapelle. Après que ce clocher soit recouvert de tôle galvanisée, ils cesseront les travaux jusqu’à l’automne pour enfin parachever l’extérieur et l’intérieur du nouvel édifice. Au début de septembre, la finition de l’extérieur de l’église en briques est entreprise par les travailleurs.

Au mois de décembre, monsieur Joseph Morin, marchand de musique et fils du village Lac Weedon, a donné un harmonium orgue à notre église. Ce généreux don est d’une valeur de 175 $.

Le Révérend J.A. Parent est devenu le premier curé de notre nouvelle paroisse qui a reçu comme patron Saint Gérard Magella. Notre nouveau pasteur a été reçu avec un très grand plaisir par la population. Le choeur de chant était sous la direction de F.-X. Lussier, l’organiste. On prévoit construire un presbytère au cours de l’année prochaine. En attendant, notre nouveau curé demeure chez monsieur J.C. Lussier marchand de notre localité

Dans la paroisse St-Janvier, monsieur le curé fait installer la lumière dans le presbytère.

Au mois de juin, 71 enfants se sont approchés de la Sainte Table pour recevoir la Communion pour la première fois.

Cette année encore, la messe de minuit a été célébrée avec une grande solennité. La grande messe a été chantée par notre curé l’abbé J.A. Lefebvre alors que le nouveau vicaire l’abbé E. Rouzeau dirigeait le choeur de chant. L’orgue était tenu par mademoiselle Benoît. Les talents du sacristain monsieur Johnny Lefebvre a préparé la crèche l’illumination de l’église dans laquelle il excelle.

La vie scolaire

Aux écoles du village du Lac Weedon, les examens scolaires annuels ont été faits par le révérend J.A. Lefebvre, curé de la paroisse St-Janvier de Weedon le 20 juin.

La commission scolaire de Weedon a engagé l’architecte Grégoire de Sherbrooke pour faire les plans pour un agrandissement considérable de l’école modèle du village qui sera convertie en couvent. La nouvelle bâtisse aura trois étages. Ses dimensions seront de 32 x 64 pieds. Elle contiendra la chapelle et le logement des religieuses de la Présentation de Marie qui arriveront pour septembre prochain. L’ancienne construction, à peu près d’égale grandeur, servira pour les classes. Les travaux devraient débuter à la mi-août et se terminer à l’automne.

Mlle Antoinette Harpin de Weedon a fait son entrée au couvent des religieuses des SS. NN de Jésus et de Marie à Disraeli. Cette institution fait l’honneur des Cantons de l’Est et est renommée puisqu’on y enseigne l’anglais, le français et la musique avec d’excellents résultats.

Les affaires municipales

À Lac Weedon, les élections des conseillers du village ont été fortement contestées. En effet, trois postes devaient être comblés, ceux de MM. Saül Delude, Joseph Phaneuf et Adolphe Lussier. Ce dernier a été élu à l’unanimité. Les deux autres candidats habitaient sur le grand rang c’est-à-dire sur la route menant à Weedon-Centre, ce qui occasionnait cette contestation de la part des résidents du village. Donc, monsieur Philibert Lussier du village a été proposé contre Saül Fontaine; et Edmond Morin du village a été proposé contre Joseph Magnan. Les deux résidents du village ont donc perdu leur pari contre les deux résidents du grand rang, c’est-à-dire, Saül Fontaine et Joseph Magnan.

Dans Weedon-Centre, les élections ont été très paisibles. Monsieur Gédéon Bourque a été élu en remplacement de Joseph Després et Jos. Tisdel a été réélu. À l’assemblée du mois de janvier, monsieur N.P. Tanguay, M.P.P. a été réélu maire pour un 14e terme par acclamation.

Au conseil, un des sujets à l’ordre du jour est la neige et les mauvais chemins.

La politique

MM. E.W. Tobin et N.P. Tanguay, députés de notre comté, ont été élus membres honoraires de la société d’Agriculture no 1 du Comté de Wolfe.

Les affaires

À la suite de l’incendie de son moulin à scie dans le Vieux Village, Adolphe Tanguay a fait construire une autre scierie dans Weedon-Centre sur la rivière Weedon. Au début de janvier, il est déjà en opération depuis quelque temps.

Dès janvier, certains habitants commencent à déplorer un manque d’eau. Ils craignent une disette semblable à celle de l’an passé. Puis à la fin de février, l’eau manque partout et un grand nombre de cultivateurs sont forcés à la charroyer sur de grandes distances pour abreuver leurs troupeaux et leur famille.

Monsieur Norbert Rondeau de Weedon-Centre aurait abattu un porc d’un an qui pesait pas moins de 580 livres. Il a fourni 55 livres de graisse. Ce porc mesurait cinq pieds et dix pouces de tour et six pieds de long.

Dans les chantiers de la région, beaucoup d’activités sont en marche pour produire du bois de papier, du bois de sciage, des billots et du bois de corde.

Le journal Le Progrès nous affirme que Adolphe Tanguay a fait faire un magnifique chemin partant de la Station de Weedon jusqu’à Lingwick. Il permettra d’alimenter son nouveau moulin à scie où, en plus du sciage de bois de construction, on fabrique bardeaux, boîtes à fromage et farine.

Le nouveau moulin à scie de Jos. R. Fontaine est aussi en pleine activité. Une grande quantité de billots sont déjà rendus dans la cour du moulin. L’an dernier, près d’un million de pieds de bois sont sortis de ce moulin. La production de cette année semble s’annoncer encore meilleure. Les travailleurs des environs de ce moulin travaillent pour y acheminer leur bois.

Un autre moulin, celui de Pétrus Champoux situé au Vieux Village de Weedon, donne de l’ouvrage à beaucoup de monde soit aux bûcherons des environs, à ceux qui charroient le bois au moulin ou aux travailleurs dans le moulin. Le Progrès ajoute qu’il ne semble pas nécessaire d’aller aux États-Unis pour trouver de l’ouvrage.

À la fin d’août, monsieur John Champoux est allé à Campbelton, Nouveau-Brunswick par affaires au moulin Chaleurs Bay Mills Co.

Monsieur Norbert Desjardins du Lac Weedon a reçu un lot de cent acres gratuitement du gouvernement comme père de douze enfants vivants. Âgé de 58 ans, il demeure à Lac Weedon depuis l’âge de 8 ans. Devenu cultivateur, il a eu quatorze enfants de sa première épouse Rose Délima Lussier dont sept sont encore vivants. Puis, il a épousé la soeur de celle-ci, pour en avoir sept autres dont cinq sont vivants. Il a fait baptiser son 21e enfant le 12e vivant le 26 décembre 1904.

On prête à monsieur N.P. Tanguay, député de Wolfe, l’intention d’organiser une compagnie qui construirait un chemin de fer du Québec Central pour se rendre à Victoriaville en passant par Ham Sud.

Monsieur Amédée Beaulieu de Assiniboia est en visite dans notre municipalité. Il fait la promotion du Nord Ouest. Plusieurs personnes se proposent d’aller s’y établir au printemps. L’un d’entre eux est Albert Brière, marchand et membre de la fanfare de l’Union Musicale.

Une maison familiale s’est vendue au prix de 800 $ de Ludger Morin à Siméon Brière. Elle était située dans le centre du village de Lac Weedon. Monsieur Morin projette de devenir cultivateur.

Dans Le Progrès, on nous signale à nouveau qu’il y a place en notre village pour un forgeron entreprenant ainsi que pour un boulanger et un boucher.

À une assemblée du cercle agricole du Lac Weedon, il fut décidé d’acheter un rouleau en fonte pour amollir le terrain.

Dans la cour du disctict St-François, au nom du demandeur Joseph-Nazaire Beaudry, son procureur ordonne par la cour à Évariste Lefebvre de St-Camille de comparaître au cours du mois de mars.

Dès le 7 avril, on constate que les dernières gelées ont permis une récolte abondante de produits de l’érable.

Monsieur Alfred Brière est occupé à construire une nouvelle fromagerie au village du Lac Weedon. Elle sera en fonction le 1er mai prochain. Monsieur Euclide Foisy reconstruit la sienne dans la même localité.

Au cours de la période des foins, la température a été défavorable. Du foin coupé dans une mauvaise période a dû demeurer sur les champs pendant huit jours avant d’être engrangé.

À la fin de juillet, la compagnie Impérial Oil Co a installé une citerne près de la gare de Lac Weedon. Notre village sera dorénavant le centre de distribution pour tout le territoire entre Dudswell et Disraeli.

À Lac Weedon, le moulin à peler le bois de pulpe, propriété de monsieur C.A. Sylvestre, a cessé ses activités pendant la période des foins.

Le conseil municipal de Garthby a décidé d’accorder une licence au détail à monsieur J.A. Moreau, propriétaire de l’Hôtel Central.

Monsieur J.H. Dionne, marchand de Garthby a reçu de Détroit, Michigan, un yacht à gazoline qui servira à traîner un bac rempli de marchandises entre Garthby Station et Stratford. Ce bac sera fourni par monsieur N.P. Tanguay.

Monsieur W.W. Oughtred de Marbleton a fait l’acquisition de quatre lots avec maison au village du Lac Weedon pour le prix de 650 $, ainsi qu’un moulin à scie, situé au canton d’Adstock, propriété de Achille Joncas de Sherbrooke.

La vie communautaire

Des noces d’argent ont été célébrées à Stratford pour souligner les 50 ans de mariage de Théophile Champoux et de Georgine Biron originaire de Weedon et fille de George Biron. On nous dit que la fête s’est prolongée jusqu’à 3 heures du matin. La famille Champoux est très nombreuse. Plusieurs de ses membres ont fait leur marque dans l’industrie du bois dans plusieurs municipalités de la région et même à Gaspé.

Les services en santé

En juin, les médecins du comté de Wolfe se sont réunis chez le Dr J.P.C. Lemieux pour créer une association de médecins sur notre territoire. C’était une première réunion. Dès le début de septembre à sa deuxième réunion, cette association médicale du comté de Wolfe a vu le jour à la suite de l’idée lancée par le Dr Pelletier de St-Camille puisque tous les médecins de ce territoire rural avaient compris l’importance de cette association. Plusieurs travaux ont été réalisés, dont l’ensemble des règlements et le tarif minimum à exiger. Voici les noms des membres et des officiers : Dr Alphonse Thibault de Wotton, président honoraire; Dr E. Chicoine de Disraeli, président actif; Dr J.P.C. Lemieux de Weedon, vice-président; Dr Stuart Macdonald de Marbleton, 2e vice-président; Dr Antonio Pelletier de St-Camille, secrétaire-trésorier, Dr C.H. Plante de Disraeli; Dr Émile Dupont de Garthby; Dr Gravel de Wotton; Dr St-Aubin de Ham-Nord; Dr Duval Wolfestown; Dr Belcourt de St-Adolphe; Dr J. Macdonald de Marbleton; Dr Delisle de St-Georges; et Dr Amiot d’Asbestos.

Une autre réunion de cette association a eu lieu chez le Dr Antonio Pelletier de St-Camille le 19 décembre.

Sports, loisirs et vie culturelle

La fanfare de l’Union Musicale de Weedon ne manque pas d’encouragement au cours du mois de juin. Elle a fait l’ouverture d’un bazar à Marbleton le 6 juin. Il est prévu qu’elle se fera entendre les 6 et 9 juillet prochains au cours des activités prévues à Lac Weedon.

Une belle soirée dramatique et musicale a eu lieu le 1er juillet sous les auspices de l’Union Musicale de Weedon dans la salle Péloquin à Station Weedon. 25 acteurs amateurs y ont joué la pièce Andalouma en 5 actes. La fanfare de Weedon et des chanteurs se sont exécutés pendant les entractes. Le prix des sièges réservés était de 0,50 $ et les autres sièges de 0,35 $ et 0,25 $.

Monsieur Geoge Smith, M.P. de Lac Mégantic et sa famille habitent leur joli bateau ancré au milieu du Lac Aylmer. À tour de rôle, des membres de sa famille et des amis viennent y séjourner et profiter de la nature.

Décès, maladies et accidents

Le 14 janvier, est décédée dame Vitaline Lenseigne, troisième épouse de Emmanuel Grenier à l’âge de 57 ans à la suite d’une appendicite. Elle était née à Lotbinière. Elle était la mère de Uldéric et de Édelbert Grenier menuisiers de profession comme leur père. Ce dernier avait eu le contrat de la construction du presbytère de la paroisse St-Janvier de Weedon en 1887.

Monsieur Martial Lapointe de Garthby, est décédé à la fin de janvier à l’âge de 95 ans. Il nous semble qu’il était la personne la plus âgée du comté de Wolfe. Il jouissait encore de toutes ses capacités mentales. Il était le père d’un résident et hôtelier de Lac Weedon, Ferdinand Lapointe et de J. Lapointe gérant de la Brompton Pulp & Paper Co.

Le 3 février, ce fut au tour d’un autre doyen, monsieur Jean-Baptiste Delude père à nous quitter à l’âge de 80 ans. Entre autres, il est le père du maire actuel de Lac Weedon, Saül Delude et du marchand général de Weedon, Jean-Baptiste Delude fils. Arrivé à Weedon en 1854, il y a cultivé la terre pendant 51 ans. Il était parmi les premiers colons du canton. Il a défriché la terre qu’il avait choisie en arrivant de St-Barnabé son lieu d’origine. Il avait marié à St-Simon Séraphine Gendron sa première épouse, de laquelle il a eu seize enfants. Puis en seconde noce, il a marié dame veuve J. Deschamps qui lui a permis d’adopter cinq autres enfants en bas âge. Il a occupé les postes de syndic d’église, de marguillier, de conseiller, de commissaires d’école et de commissaire de cour. Rarement, a-t-on vu autant de parents et d’amis venir reconduire une personne à sa dernière demeure!

Encore cette année, l’hiver nous amène de la maladie dans les Cantons de l’Est. La grippe « règne en maître et fait beaucoup de victimes ».

Monsieur Azarie Leclerc, médecin vétérinaire est très gravement malade.

Le 30 mars à Weedon-Station, monsieur Moïse Duchesneau est décédé à la suite d’une maladie pulmonaire qui l’affectait depuis un certain temps.

Au début de juin, monsieur François Magnan, ouvrier et menuisier de profession, a subi une malheureuse chute en bas d’une échelle alors qu’il faisait des réparations à la maison de monsieur Elzéar Després dans Weedon-Centre. Le médecin lui demanda de rester alité au cours des 50 à 60 prochains jours. C’était la troisième chute qui lui est arrivée et qui lui a fracturé la même jambe. On dit de lui qu’il a été très souffrant pendant toute la période de l’été.

Au mois de juillet, un accident regrettable est arrivé à Garthby. Cinq personnes sont décédées par noyade dans le Lac Aylmer. Parmi eux, l’abbé J.A.H. Gignac qui oeuvrait dans le diocèse de Sherbrooke. Un message de sympathie venu du premier ministre Wilfrid Laurier, ami de la victime, a été reçu par le Dr P. Pelletier. MM. Wilfrid et Damase Massé, Hector et Eugène Codère étaient les quatre autres victimes.

Au mois d’août, l’abbé Gignac, professeur au séminaire de Québec, s’est rendu au chalet Bellevue pour poursuivre les recherches du corps de son frère, le regretté curé de la cathédrale de Sherbrooke qui s’était noyé le mois passé.

Au mois de juillet, dame Henriette Morissette, épouse de Zéphirin Blanchard, est décédée à l’âge de 68 ans. Elle laisse pour la pleurer son époux et sept enfants.

Au début de septembre, Le Progrès annonçait que monsieur Michel Côté, un vieux cultivateur de Lac Weedon était dangereusement malade depuis un certain temps. C’est le 2 octobre qu’est décédé notre concitoyen natif de Ste-Rosalie. Il vivait dans notre milieu depuis 45 ans. Il était marié à Phélonise L’Heureux de St-Hyacinthe. En plus de son épouse, il laisse pour le regretter deux filles et deux garçons.

Faits divers

Nous commençons l’année 1905 avec beaucoup de neige au sol. Ceci facilite le charriage du bois.

Au début de juin, monsieur Onésime Lebrun père a capturé un énorme ours dans un champ situé près du vieux fourneau à chaux près de sa demeure à Lac Weedon. C’était le plus gros parmi les douze qu’il a abattus.

Un orage torrentiel qui a sévi dans notre petit village a causé d’importants dommages aux moissons. De plus, la voie ferrée du Québec Central a dû être réparée à la suite de certains dégâts.