Année 1906

/Année 1906
Année 1906 2018-03-22T19:32:08+00:00

La vie paroissiale

Voici le rapport des activités dans la paroisse St-Janvier de Weedon au cours de l’an 1905. 140 baptêmes, 26 mariages et 59 sépultures ont été célébrés au cours de cette année. À la fin d’octobre, l’abbé Lefebvre déclarait que la population de la paroisse s’élevait à 2 002 personnes en excluant celles de la nouvelle paroisse de St-Gérard, 383 familles, 1 220 communiants, 782 non-communiants, 474 enfants fréquentant les écoles dont 201 au couvent et 11 écoles ouvertes.

Monsieur Georges-Louis Patry a remplacé monsieur Augustin Lagacé sortant de charge au poste de marguillier de la paroisse St-Janvier de Weedon. Quarante-huit bancs furent vendus le premier dimanche de cette année pour une augmentation du total de16, 90 $.

Dans la nouvelle paroisse de St-Gérard, un premier corps a été inhumé dans le nouveau cimetière. En effet, Dosolva, le jeune fils de Télesphore Brière, y a été enterré.

Dans Le Progrès du 9 janvier 1906, un article nous fait connaître leur nouveau curé, l’abbé J.A. Parent. Il est né le 4 juillet 1874, a fait ses études au séminaire St-Charles Borromée de Sherbrooke. Il fut ordonné prêtre le 22 mai 1899. Il exerça sa prêtrise d’abord à Sherbrooke Est puis est nommé assistant procureur du séminaire avant de devenir curé de la nouvelle paroisse de St-Gérard du Lac Weedon. Un comité dirigé par monsieur J.S. Croteau a reçu le nouveau prêtre dans son nouveau milieu de travail. Une foule nombreuse l’a aussi accompagné. Les trois premières collectes faites aux messes de Noël ont rapporté 152 $.

M. l’abbé Parent de St-Gérard est allé rencontrer Mgr Larocque concernant le parachèvement de notre église. En fait depuis trois semaines, des travaux sont en marche. Monsieur Edmond Morin de notre village a eu le mandat de la finition intérieure de notre chapelle pour la somme de 580 $. À la fin du mois d’avril, seul le maître autel reste à être fabriqué dans notre église.

À la fin de janvier, monsieur J. Morin de Montréal, ancien de notre localité, a fait un deuxième don important à notre paroisse en donnant deux petites cloches qui se font déjà entendre leur douce voix du haut du clocher.

Dès le mois de février, monsieur l’abbé Parent, notre curé, prépare un nouveau bazar pour le 5 juillet prochain. Il a formé un comité de dames patronnesses. Ce sont Mesdames J.S. Croteau présidente, Francoise Brière vice-présidente, Albert Brière secrétaire-trésorière et aussi trois autres directrices, mesdames L.A. Beaulieu, J.C. Lussier, Siméon Brière. Déjà des objets ont été reçus pour des prix lors de ce bazar. Il est prévu faire ce bazar dans le presbytère dont la construction doit commencer aussitôt que possible.

Le bazar annoncé depuis longtemps s’ouvrira le 5 juillet comme prévu. Il durera huit jours. Une séance dramatique et musicale donnée par les demoiselles fera l’ouverture. La nouvelle fanfare de Lac Weedon fera les frais de la musique. Il est prévu pour parachever l’église et aider à la construction du presbytère.

Dès le 29 mai, Le Progrès annonçait que les fondations du presbytère étaient déjà terminées. À la fin de juin, les entrepreneurs Parent & frères commencent la construction d’un joli édifice en brique à deux étages. Il est prévu d’être terminé à l’automne.

Pour la première fois dans notre église, 18 enfants ont reçu leur première communion pendant une messe célébrée par l’abbé Parent. Des demoiselles rendaient le chant et monsieur F.X. Lussier touchait l’orgue.

Lors d’un mariage à Lac Weedon, mademoiselle Hermance Labrie institutrice a pris charge de l’orgue.

Au mois de juillet, les philosophes juniors du Séminaire de Sherbrooke, les anciens élèves de l’abbé Parent sont venus lui rendre service en donnant une séance dans Lac Weedon et à son profit.

À Weedon, le 26 mai, 52 enfants, dont 32 garçons et 20 filles, ont reçu la première communion dans la paroisse St-Janvier. Le révérend J.A Lefebvre, curé de la paroisse, a célébré la messe. Il y a eu renouvellement des promesses du baptême et la consécration à la Ste-Vierge, puis réception du Saint Scapulaire du Mont-Carmel et du Sacré-Coeur de Jésus. Tous les enfants ont été inclus dans la société de tempérance.

La vie scolaire

Au séminaire, nous retrouvons en philosophie junior au premier rang, J.A. Godbout de St-Claude et au deuxième rang, P. Després de Weedon. Puis, en rhétorique, A. Benoît de St-Edwidge est au premier rang et E. Lussier du Lac Weedon se trouve au deuxième rang. Félicitations à nos jeunes.

Le couvent de Weedon est terminé à temps pour septembre. Les religieuses en ont pris possession à l’ouverture des classes.

Le 21 décembre, Mgr Paul Larocque est venu bénir la cloche, don de monsieur Napoléon Tanguay, M.P.P. pour le nouveau couvent. Notre évêque a visité la famille de notre donateur puis est allé visiter la nouvelle église du Lac Weedon avant de retourner à Sherbrooke.

Les affaires municipales

Monsieur Napoléon Tanguay a été réélu maire de Weedon-Centre pour la 10e fois.

Les municipalités suivantes ont voté le droit de passage au chemin de fer, section Wolfe, Mégantic et Lotbinière : ce sont Ham Sud, Ham Nord, St-Fortunat et Wolfestown. Ce chemin aura comme point de départ Lime Ridge, terminus actuel du Maine Central.

Le milieu des affaires

Monsieur Timothée Lamothe a vendu ses terres et tout son roulant au prix de 3 000 $ à monsieur Armand Lefebvre de Châteauguay, neveu du curé de Weedon.

À la fin de février, des poteaux ont été préparés et charroyés suivant les ordres de monsieur Napoléon Tanguay, M.P.P. à St-Adrien et Notre-Dame de Ham pour être posés au printemps. Grâce aux interventions de notre député, ces deux localités seront reliées aux autres du comté par voie téléphonique.

Au début de l’année, monsieur Corriveau de Québec est venu nous visiter pour chercher un endroit pour construire une manufacture dans notre milieu. Au mois d’avril, il prépare le bois pour réaliser son projet. Les travaux de construction doivent commencer sous peu. En effet, le mois de juillet a vu s’élever la nouvelle manufacture de monsieur Corriveau.

La scierie de notre village a commencé ses opérations au début de février. Une grande quantité de bois est accumulée sur ses terrains.

Certains citoyens du Lac Weedon établis dans l’Assiniboine depuis six ans sont en promenade dans leur ancienne paroisse. Ils retourneront dans leur pays d’adoption sous peu.

En cour supérieure, un procès a débuté mettant en cause les demandeurs Georges Lamoureux et Oscar Lamoureux commerçants faisant affaires sous le nom le nom G.N. Lamoureux et Cie contre George Gagné fils du Canton de Dudswell.

Quelques jeunes hommes de Lac Weedon sont partis aller travailler aux États-Unis à la mi-avril.

Au mois d’avril, on déplore que les chemins soient en très mauvais état et que la période des sucres n’ait pas fourni beaucoup de produits. Heureusement, la fabrique de beurre et de fromage se prépare à opérer pour mai. La saison du fromage s’est terminée le 7 novembre au Lac Weedon. Les cultivateurs ont fourni 244 810 livres de lait pour un total de 24 112 livres de fromage qui se vendait à 11.5 cents la livre. Cette fructueuse production a rapporté la jolie somme de 2 768,30 $ permettant aux patrons une moyenne de 1,02 $ par 100 livres de lait.

L’hiver s’annonce difficile puisque le prix du foin s’élève déjà à 14 $ la tonne. Bon nombre de cultivateurs abattent les vaches de moins bonne qualité pour ne garder que les bêtes de première classe. Monsieur Auguste Brière a reçu un certificat des commerçants Ayer & Cie de Montréal le désignant comme producteur de fromage de première qualité pour la saison qui se termine.

Les vaches laitières se vendent 30 à 35 $; le beurre, 20 cents; les oeufs, 18 cents; le foin, 8 $ la tonne; et les patates, 45 cents le minot.

Monsieur H. Lussier prévoit ouvrir une maison de pension au mois de mai. Il possède une magnifique bâtisse au milieu de notre village.

Le 19 juin 1906, aura lieu une vente par le Shérif R.A. Biron de la Cour Supérieure du District St-François d’un morceau de terre dans ledit village du Lac Weedon, le lot 221 du Rang IX du Canton de Weedon contenant environ soixante-dix acres de superficie avec les bâtisses érigées et améliorations faites. Ce sera vendu à la porte de l’église de la paroisse St-Janvier. Le demandeur était Georges Daviau contre le défendeur, Napoléon Rondeau et autres.

Monsieur Théophile Champoux, récemment arrivé de Stratford, veut ériger un magasin en face de l’église St-Gérard.

Weedon est en ébullition, de nombreuses constructions s’élèvent actuellement. À Weedon Station, le Dr Lemieux se fait construire une superbe résidence. Puis, c’est monsieur A. Beaudry marchand qui se fait bâtir un beau magasin tout près de la gare. Finalement, une chapelle est en voie de construction dans le nouveau couvent pour les religieuses qui en prendront possession au cours de l’été. En plus, il se bâtit de belles maisons dans les rangs de la municipalité du Canton de Weedon.

Les moulins de monsieur Tanguay sont en très grande activité. Beaucoup de beau bois y est produit pour la construction.

À la fin de juin, on déplore la sécheresse qui a sévi à Weedon au cours des derniers mois. Le résultat des récoltes semble être assez bon en général. Les productions dans les champs telles que le foin, l’avoine, l’orge, le sarrasin ainsi que le blé semblent moyennes. Par contre, la récolte des fruits est très bonne particulièrement celle les pommes. Seuls les bleuets et les framboises se sont faits très rares. Même si les résultats sont moyens, les cultivateurs ne se plaignent pas puisqu’ils ont eu du très beau temps pour réaliser leurs récoltes diverses.

On constate qu’à l’automne, les pâturages sont très pauvres à la suite d’une température très sèche au cours de l’année.

À la mi-août, nous avons appris que monsieur Norbert Rondeau de Weedon a été condamné à 50 $ d’amende en plus des frais et de trois mois d’emprisonnement pour avoir servi de la boisson sans licence.

Monsieur Poulin a remplacé le regretté monsieur Tremblay comme chef de gare à Garthby. Il remplissait le même rôle à la gare à St-Ephrem.

À la suite de la construction de l’église et du presbytère, plusieurs citoyens du Lac Weedon ont pris l’initiative de réparer leurs maisons, d’autres en ont construit des neuves.

La scierie du Lac Weedon devait commencer ses opérations après les fêtes de la nouvelle année.

La vie communautaire

À la fin de mai, une fanfare a été formée dans Lac Weedon. Le président honoraire est l’abbé Parent; le président actif est J.S. Croteau; le vice-président, Elzéar Tremblay et le secrétaire-trésorier, P.A. Roy. Quelques-uns de ses fondateurs sont des membres de l’Union Musicale de Weedon.

On ne manque pas d’humour autour des histoires de pêche. Monsieur Théophile Champoux, un nouveau venu à Lac Weedon, vit de « drôles » d’expériences au cours de parties de pêche au Lac Maskinongé à Stratford. Les jeunes tels que Philémon Champoux et Philibert Lussier, eux aussi, s’en donnent à coeur joie.

Les noces d’or de monsieur et madame Louis Bernier de Weedon ont été célébrées au mois de septembre. Tous deux nés à Ste-Rosalie, lui en 1836 et Rose Delima Labonté en 1835, ont eu 13 enfants dont 11 vivants au moment de la fête et 60 petits-enfants dont 47 vivants. La fête s’est d’abord déroulée à l’église puis elle s’est poursuivie chez les époux.

Faits divers

Monsieur Isaac Magnan, fabricant de fromage venait de fermer son établissement pour aller habiter sa maison au village. Il s’y rendit à nouveau le lundi suivant pour expédier ses 71 meules; c’est à ce moment qu’il ne découvrit que trois d’entre elles dans sa fromagerie. Il venait de constater un vol et une perte qui excède les 600 $. Les recherches sont demeurées vaines. C’est le mystère qui plane sur cet incident.

C’est avec une forte tempête de neige que l’année 1906 s’est terminée. En effet, le 28 décembre, Le Progrès nous écrit que plus d’un pied de neige est tombé le jour précédent.