Années 1841 à 1848

/Années 1841 à 1848
Années 1841 à 1848 2018-03-31T13:48:34+00:00

Les débuts du Canton de Weedon

Germain Biron, fondateur de Weedon

Originaire de Baie du Febvre, Germain Biron vivait à Westbury depuis plusieurs années. Après avoir visité à plusieurs reprises le territoire du Canton de Weedon lors de périodes de chasse, ce courageux père de famille, âgé de 48 ans décide de s’y installer. Nous sommes à l’été 1841. Un beau jour, ce vaillant homme, accompagné de deux de ses fils, Louis et Raphaël âgés de 13 et 15 ans, vient choisir le lot qu’il commence à défricher et à débroussailler et sur lequel ils construisent une « maison » de rondins de 20 pieds par 15 pieds. Au milieu d’une forêt vierge, Germain y fait venir son épouse, Élisabeth Boisvert et ses autres enfants, Moïse, Joseph, Georges et deux filles, Mathilde et Scholastique.

Vivant seule pendant six ans sur le lot 15 du rang 5 du Canton de Weedon, cette famille surmontera toutes les difficultés possibles dans une telle aventure. L’audace qui les anime, la persévérance et l’entraide dont ils font preuve ont réussi à surmonter le manque du nécessaire, la pauvreté et l’isolement auxquels ils font face.

En 1847, de nouveaux arrivants

Ce n’est qu’en février 1847 que cette valeureuse famille de défricheurs a vu arriver François Brière et Jean Caron de St-Simon de Bagot avec leur famille. Dans le même mois, Michel Fortin de St-Barnabé et Gabriel Fontaine s’établissent sur des lots du même canton.

Au cours du même été, François-Xavier et Charles Gauthier, Joseph Lisay et Jean-Baptiste Daigneault viennent avec leur famille se choisir un lopin de terre. S’ajoute à ces défricheurs le jeune Charles Gauthier âgé de seulement 16 ans. Ce groupe de colons viennent de Ste-Rosalie.

C’est pendant le deuxième semestre de l’année 1847 qu’un autre contingent sera accueilli par le fondateur. Ce sont les familles de Pierre Després, de Pierre Fournier, d’Édouard Daigneault et d’Abraham Bourque gendre de Germain Biron.