Gosselin, Normand

//Gosselin, Normand
Gosselin, Normand 2018-03-25T14:05:52+00:00

Ancêtres de Normand Gosselin (Lignée paternelle)

  • NORMAND GOSSELIN
    29 septembre 1956
    Montréal
    MONIQUE HÉBERT

  • ALVARÈS GOSSELIN
    16 juin 1914
    Weedon
    CLARA FONTAINE

  • ALFRED GOSSELIN
    29 avril 1879
    St-Dominique
    CORDÉLIA BERNIER

  • FRANÇOIS GOSSELIN
    26 septembre 185
    St-Dominique
    ROSALIE DEMERS

  • JOACHIM GOSSELIN
    18 septembre 1815
    St-Charles-sur-Richelieu
    MARIE VAILLANCOURT

  • JOACHIM GOSSELIN
    16 janvier 1781
    St-Charles-sur-Richelieu
    THÉRÈSE AUDET LAPOINTE

  • FRANÇOIS GOSSELIN
    24 janvier 1746
    St-Étienne de Beaumont
    MARIE LIS

  • GABRIEL GOSSELIN
    21 novembre 1718
    St-Laurent, Île d’Orléans
    MARGUERITE LEMELIN

  • IGNACE GOSSELIN
    23 novembre 1683
    St-Pierre, Île d’Orléans
    MARIE-ANNE RATÉ

  • GABRIEL GOSSELIN
    18 août 1653
    Québec
    FRANÇOISE LELIÈVRE

  • NICOLAS GOSSELIN
    Date inconnue
    Combray, Normandie, France
    MARGUERITE DUBRÉAL

Données sur les ancêtres Gosselin

Monsieur Normand Gosselin est installé depuis sa retraite dans le secteur St-Gérard à Weedon dans la même municipalité où il est né. Il a exercé le métier de plombier dans la région de Montréal.

L’ancêtre de Normand Gabriel Gosselin a traversé l’Océan Atlantique quittant sa région natale française Combray en Normandie où ses parents, Nicolas Gosselin et Marguerite Dubréal étaient installés. Il a épousé Françoise Lelièvre à Québec le 18 août 1653.

Les trois premiers descendants de Gabriel se sont établis dans la région de Québec. Ils s’y sont mariés : Ignace, à St-Pierre et Gabriel à St-Laurent sur l’Île d’Orléans, puis François à St-Étienne de Beaumont. Ensuite, Joachim père et Joachim fils ont pris épouse à St-Charles-sur-Richelieu. Les deux ancêtres suivants François et Alfred ont célébré leur mariage respectif à St-Dominique près de St-Hyacinthe. De là, Alvarès, père de Normand, a marié demoiselle Fontaine à Weedon

Votre ancêtre Gabriel n’a pas été le seul à être attiré par le Nouveau Monde. En effet, près d’un siècle après son installation au Québec, un certain Louis-François Gosselin, fils de François et Marguerite Guindon de St-Martin de Longjumeau près de Paris France, s’y est installé et s’est marié à trois reprises; d’abord en 1744 avec Charlotte Lamarre, puis en 1948 avec Catherine Babin-Lacroix à Lachenaie et en 1780 avec Thérèse Rocque à Montréal. Il était maître-farinier.

Jacques Gosselin, un autre Français originaire de St-Eustache Paris, s’est marié à Québec en 1755 avec Geneviève L’Enclus. Il était soldat et horloger de métier. Il était le fils de Jean-Baptiste Gosselin et de Françoise Boutonné

Finalement, Pierre Gosselin a épousé Marguerite Baron-Lupien à Montréal en 1764. Il était le fils de Gabriel et Geneviève Crépeau et pratiquait le métier de maître-charpentier.

Le nom de famille Gosselin était classé le 50e patronyme le plus utilisé au Québec en 2006 selon l’Institut des Statistiques de la Province.

Gilles Magnan