Patry, Blandine

//Patry, Blandine
Patry, Blandine 2018-03-15T19:10:12+00:00

Ancêtres de Blandine Patry (Lignée paternelle)

  • BLANDINE PATRY
    5 septembre 1949
    Weedon
    RICHARD BÉLISLE

  • ARTHUR PATRY
    13 juillet 1915
    Weedon
    ROSE TESSIER

  • GEORGES PATRY
    3 juillet 1871
    Weedon
    ADÈLE DESMARAIS

  • LOUIS PATRY
    9 juillet 1833
    Québec
    LUCE MORISSETTE

  • LOUIS PATRY
    8 janvier 1787
    Lévis
    ÉLISABETH TURGEON

  • LOUIS PATRY
    5 novembre 1754
    Lévis
    MARIE GENEVIÈVE TURGEON

  • RENÉ PATRY
    26 novembre 1721
    St-Étienne de Beaumont
    MARIE CATHERINE GIRARD

  • ANDRÉ PATRY
    23 juillet 1675
    Québec
    HENRIETTE CARTOIS

  • RENÉ PATRY
    Date inconnue
    Airvault, La Rochelle, Poitou, Franc
    RENÉE COUSINET

    René Patry Airvault, La Rochelle, Poitou, France Renée Cousinet

Données sur les ancêtres Patry

Blandine Patry a enseigné à plus d’une génération d’enfants de la région de Weedon. Son père Arthur Patry a été marchand et maire dans la municipalité de Weedon-Centre.

Votre ancêtre, André Patry, fut le premier arrivant en Nouvelle-France portant le patronyme Patry. Il s’est marié à Québec en 1675 avec Henriette Cartois. Ses parents se nommaient René Patry et Renée Cousinet et habitaient Airvault, dans le diocèse de La Rochelle, à Poitou, France.

Il faut ajouter que deux autres ancêtres Patry sont venus de France pour débuter deux autres lignées qui portent ce nom. C’est d’abord Jean Patry marié à Catherine Vanasse en 1693 à Trois-Rivières et venu de Limoges en France. Il était le fils de Pierre et Léonarde Ville-Longue. Puis, le troisième René Patry, marié à Marie Baudry à Trois-Rivières en 1750, était le fils de René Patry et de Marie Pean qui habitait St-Sauveur de Château-Gontien, dans le diocèse d’Angers, Anjou, France.

Le cheminement des descendants d’André Patry est assez simple puisqu’il s’est marié à Québec et les quatre descendants suivants ont pris épouse dans la même région du Québec, à Beaumont, Lévis, à Lévis à nouveau et à Québec. Georges, de la génération suivante et grand-père de Blandine, est venu s’établir à Weedon où il s’est marié en 1871 et a établi une descendance nombreuse à son tour dans cette paroisse estrienne.

Alors que Georges venait s’établir à Weedon avant 1870, certains de ses frères sont venus de la région de Québec s’installer dans la même paroisse et y assurer une belle descendance du nom de Patry.

Le nom de famille Patry est le 380e patronyme le plus utilisé en 2006 au Québec selon l’Institut des Statistiques de la Province.

Gilles Magnan