Saulnier, Yvette

//Saulnier, Yvette
Saulnier, Yvette 2018-03-25T09:18:49+00:00

Ancêtres de Yvette Saunier (Lignée paternelle)

  • YVETTE SAULNIER
    12 août 1937
    Weedon
    ROBERT DUMAS

  • FRÉDÉRIC SAULNIER
    19 avril 1915
    Weedon
    ROSA GALIPEAU

  • ANTOINE SAULNIER
    27 avril 1885
    St-Hyacinthe
    EULALIE BEAUCHEMIN

  • ANTOINE SAULNIER
    16 janvier 1849
    Contrecoeur
    CÉSARIE LASABLONNIÈRE

  • FRANÇOIS SAULNIER
    7 octobre 1822
    Verchères
    JULIE CHICOINE

  • CHARLES SAULNIER
    24 septembre 1792
    Contrecoeur
    M-LOUISE MIGNAULT

  • RENÉ SAULNIER
    8 janvier 1770
    Québec
    EULALIE BEAUCHEMIN

  • PIERRE SAULNIER
    11 juin 1739
    Grand Pré, Acadie
    MARIE BOUDREAU

  • RENÉ SAULNIER
    22 octobre 1714
    Grand Pré, Acadie
    JEANNE JOSEPHTE TRAHAN

  • LOUIS SAULNIER
    1684
    Grand Pré, Acadie
    LOUISE BASTINAUX

  • LOUIS SAUNIER
    Date inconnue
    Vitré, Bretagne, France

Données sur les ancêtres Saulnier

Épouse d’un cultivateur de Weedon Robert Dumas, Yvette Saulnier a toujours vécu sur une ferme là même où son père était installé.

Fédéric, son père, a été secrétaire de la municipalité de Lac Weedon alors que cette partie ne faisait pas partie du Canton de Weedon.

Les ancêtres de cette famille sont d’origine acadienne. Louis est le premier à s’installer à Grand Pré en Acadie. Il venait de Vitré, en Bretagne, France. C’est en 1684 qu’il prend épouse en la personne de Louise Bastinaux. À leur tour, son fils René et son petit-fils Pierre se sont mariés à leur tour à Grand Pré, Acadie.

Après la déportation en 1770, nous retrouvons René qui s’y est marié à Angélique Giard. Les trois descendants des autres générations suivantes ont célébré à leur tour leur mariage dans la région de Contrecoeur et de Verchères. Puis, le grand-père d’Yvette s’est marié à St-Hyacinthe après s’être établi à Weedon. Finalement, le père d’Yvette et elle-même ont célébré leur mariage à Weedon et élevé leurs enfants.

Votre ancêtre Louis n’est pas le seul à venir en Nouvelle-France ou en Acadie comme premier arrivant. Drouin nomme Gilbert Saulniers marié à Antoinette Torchein dont la provenance était de St-Sulpice de Paris, Île-de-France sans nous donner d’autres détails sur leur mariage et sur leurs parents. Puis, Pierre Saulniers se serait marié à Madeleine Haché-Galand à Beauséjour en Acadie. Drouin ne nous donne pas d’autres détails sur leur provenance européenne ou sur leur descendance.

Paul Saulnier qui était le fils de Christopher Saulniers et de Jeanne Bailly qui demeurait à Monthier-à-Bresse dans le diocèse de Besançon, dans la Bourgogne, se serait marié en premières noces à Madeleine Généreux le 7 février 1763 à Berthier et en deuxièmes noces à Louise Gauthier le 30 septembre 1771 à Repentigny.

Gilles Magnan