Tanguay, Napoléon

//Tanguay, Napoléon
Tanguay, Napoléon 2018-03-08T14:18:15+00:00

Ancêtres de Napoléon Tanguay (Lignée paternelle)

  • NAPOLÉON TANGUAY
    2 octobre 1883
    Weedon
    SARA DEMERS

  • CHARLES TANGUAY
    24 janvier 1859
    Varennes
    ZÉPHIRINE DALPÉ PARISEAU

  • MICHEL TANGUAY
    21 septembre 1830
    St-Hyacinthe
    ROSALIE LANGELIER

  • MICHEL TANGUAY
    3 février 1806
    St-Marc-sur-Richelieu
    LOUISE LÉTOURNEAU

  • JEAN-FRANÇOIS TANGUAY
    26 janvier 1778
    St-Marc-sur-Richelieu
    MARGUERITE BLANCHARD

  • JEAN-BAPTISTE TANGUAY
    28 avril 1749
    St-Michel de Bellechasse
    ANGÉLIQUE MONTMINY

  • JEAN-BAPTISTE TANGUAY
    25 octobre 1722
    Contrat Notaire Michon, Bellechasse
    FRANÇOISE BLAIS

  • JEAN TANGUY DIT LA NAVETTE
    6 février 1692
    St-Jean, Île d’Orléans
    MARIE BROCHU

  • NICOLAS TANGUY
    Date inconnue
    Ploudiry, Bretagne, France
    MARGUERITE ACCARAL

Données sur les ancêtres Tanguay

Napoléon Tanguay a été un citoyen très important pour Weedon et la région. Effectivement, fils d’un défricheur de ce territoire, il devint un marchand actif et un industriel entreprenant. Il fut maire de Weedon-Centre pendant 14 ans de 1895 à juillet 1909 puis élu à quatre reprises député du comté de Wolfe de 1904 à 1919. Il avait épousé Sara Demers à Weedon en octobre 1883.

Charles, son père est venu s’établir à Weedon en 1857-58. Il devint maire de Weedon de 1864 à 1873, puis dans une deuxième période de 1882 à 1888. Il avait acheté de Pierre Fournier le premier moulin à scie installé sur la rivière Weedon.

Venu de la Bretagne en France, l’ancêtre de Napoléon, Jean Tanguy a traversé l’Atlantique pour s’y établir et y prendre épouse à St-Jean sur l’île d’Orléans, le 6 février 1692 en la personne de Marie Brochu. Il portait le patronyme Tanguy dit La Navette et était le fils de Nicolas Tanguy et Marguerite Accaral d’origine bretonne.

De l’île d’Orléans, les deux descendants directs de Jean se sont établis dans la région de Bellechasse. Puis, Jean-François de la 4e génération, Michel de la 5e se sont installés dans St-Marc-sur-Richelieu. C’est à St-Hyacinthe et à Varennes que le père et le grand-père de Napoléon se sont mariés. Finalement, Charles prit la décision de prendre racine à Weedon dans les Cantons de l’Est.

Jean Tanguay Tanguy n’est pas le seul de ce nom à être venu en Nouvelle-France. Nicolas qui s’y est marié à Anne Noël Galibois en 1755, venait dYvignac dans le diocèse de St-Malo en Bretagne. Un troisième Tanguay prénommé Guillaume s’est marié à Catherine Berthiaume en septembre 1749 à Lorette. Il venait de Plouër, en Bretagne et était le fils de Pierre Tanguay et Marie Guignard.

L’Institut des Statistiques du Québec a classé le nom de famille Tanguay au 159e rang parmi les patronymes les plus utilisés dans la Province.

Gilles Magnan