Honneur aux bûcherons et draveurs

//Honneur aux bûcherons et draveurs

Honneur aux bûcherons et draveurs

Texte paru dans le Journal Régional du Haut-Saint-François, du 27 janvier 2016

Honneur aux bûcherons et draveurs

Par Pierre HÉBERT
La salle de spectacles du Centre culturel de Weedon était remplie au maximum de sa capacité lors du récent après-midi qui se déroulait sous le thème La drave et les camps de bûcherons.  Présentation d’un documentaire et d’une vidéo, suivi du vernissage de l’exposition marquant l’histoire de ces pionniers dans la région de Weedon.
L’activité fort appréciée des visiteurs est le fruit d’une collaboration du Centre culturel et de la Société d’histoire de Weedon.  Monique Gaudreau, vice-présidente de l’organisme, souligne l’importance de transmettre l’histoire aux autres générations.  Les bénévoles ont préparé une foule de photos de gens du secteur Weedon, Fontainebleau et Saint-Gérard œuvrant au sein des moulins à scie, des chantiers et ayant pratiqué la drave.  Des outils d’époque sont également exposés.
Nous retrouvons de gauche à droite Gaston Lacroix, Monique Gaudreau et Simon Rodrigue, tous heureux du succès de l’événement.
À la demande de la Société d’histoire, Gaston Lacroix, qui en est également membre, a consacré plus de 50 heures à réaliser une vidéo de quelque 25 minutes consacrée à la drave.  Il a effectué une entrevue avec le centenaire Adéodat Thibeault, né à Stratford, et œuvrant dans le secteur de Weedon dans sa jeunesse.  Cet homme qui a consacré sa vie dans le secteur du bois, a exercé le métier de bûcheron dans plusieurs chantiers et fait de la drave à trois reprises.  Il raconte son expérience à travers le document qui a été présenté lors de l’après-midi du 17 janvier dernier.  Le document reste encore à peaufiner, d’ajouter M. Lacroix. « Une fois terminé, je vais en faire un DVD que je vais remettre à la Société d’histoire.  Elle en fera ce qu’elle voudra. »  Mme Gaudreau mentionne que l’organisme pourrait en faire des copies et les vendre s’il y a une demande.
En prélude de la présentation, Simon Rodrigue de la région de Lanaudière, a répondu à l’invitation du Centre culturel pour présenter son documentaire intitulé Homme des bois, bûcherons de chantier.  Interprétant une chanson de bûcheron en guise d’introduction, le jeune homme a présenté son document auquel prennent part plusieurs bûcherons racontant leur expérience de travail dans ces chantiers.  Mentionnons que l’exposition sera accessible encore en février.  Il suffit de communiquer avec le Centre culturel pour connaître l’horaire.
De | 2018-06-24T15:55:50+00:00 janvier 31st, 2016|Événements|Aucun commentaire

À propos de l’auteur: