Lancement du volume Joseph Magnan ses ancêtres et ses descendants

//Lancement du volume Joseph Magnan ses ancêtres et ses descendants

Lancement du volume Joseph Magnan ses ancêtres et ses descendants

Samedi 17 mai 2014, un rassemblement de la famille Magnan a eu lieu au centre communautaire de Weedon à l’occasion du lancement du volume Joseph Magnan ses ancêtres et ses descendants produit par Gilles Magnan. Autour d’un excellent dîner, plus de 110 personnes, dont 41 cousins sur 68 vivants et sur 82 qui ont vu le jour, descendants de Joseph et de Georgianna, ont pu se retrouver et souligner les 93 ans de leur tante Raymonde Magnan Rousseau. Bravo à elle qui est encore présente parmi nous par sa grandeur d’âme, sa magnanimité!

En plus des 41 petits-fils de Joseph à Magloire Magnan, de beaucoup de conjoints et même d’arrière-petits-enfants, nous avons pu souligner la présence des descendants des ancêtres de Rosalie Magnan Giguère, de Joseph Magnan père, de Sophie Magnan Galipeau et de Lisa Magnan Lapointe. Ces ancêtres défricheurs faisaient partie des enfants de Reine Delude devenue veuve à St-Jude en 1862 et venue s’établir dans le jeune Weedon vers 1864 à l’entrée du secteur St-Gérard.

Nous n’avons pas négliger d’inviter la famille de Georgianna Roy, cette valeureuse épouse de notre grand-père Joseph. En effet, nous avons rcçu une descendante de Zénon Roy frère aîné de Georgianna en la personne de Diane Roy, venue de Terrebonne en compagnie de sa mère Rollande Lemay qui avait épousé Mozart Roy le fils de Zénon; puis, nous avons eu le plaisir de connaître trois petits-enfants d’Anna Roy Grenier soeur de notre grand-mêre, en la personne de Raymond, Monique et Claudette Grenier venus respectivement de Monton, N.B., de St-Jean-sur-Richelieu et de Granby. Quelle belle surprise! Quel beau signe d’amour et d’attachement!

Grâce à l’intérêt des gens présents , grâce à la joie qui régnait lors de cette journée, nous pouvons croire que cette réunion de famille fut un très grand succès.

Responsable de cette rencontre qui se voulait familiale et amicale, je tiens à remercier du fond du coeur tous les gens qui ont voulu se faire plaisir et me faire plaisir. Je sais aussi qu’un grand nombre n’ont pu participer à cette journée, je veux les remercier aussi du fond du coeur. Lorsqu’on sait qu’une cousine Liliane n’a pu y assister non pas parce qu’elle demeurait au Connecticut, mais parce qu’elle participait à la confirmation de sa fille le lendemain de la fête; lorsqu’on sait que Lucy qui demeure en Georgie qui est remplie d’intérêt pour la famille, ne vient pas à la fête à cause de problèmes importants de santé, je ne peux que lever mon chapeau et lui témoigner, à elle et son époux, mon admiration pour cette participation en esprit à cette fête.

Merci aux membres de la Société d’Histoire de Weedon pour leur présence et leur coup de main. Ce fut très apprécié.

Merci, merci et merci!

Gilles

 

Merci pour

 

Ces retrouvailles furent trop courtes

 

De | 2014-07-07T21:50:35+00:00 juillet 7th, 2014|Événements|Aucun commentaire

À propos de l’auteur: