Notre Société d’Histoire

//Notre Société d’Histoire

Notre Société d’Histoire

 

Après avoir puisé dans ses forces et fourni de grandes énergies au cours de l’an 2013 lors des fêtes du 150e de Weedon, les membres et la nouvelle direction de la Société d’Histoire veulent poursuivre l’essor de leur organisme au cours des années qui viennent.

Les projets sont nombreux. Avec enthousiasme et confiance, ils ont été présentés aux nombreux membres présents à l’assemblée générale. Parmi ces projets, la classification et la numérisation de nos documents, photos et autres seront prioritaires. Nous voulons permettre à nos visiteurs, à nos chercheurs et surtout à notre jeunesse de profiter de cette banque de données et des connaissances que la société peut partager avec tous les intéressés. Une collaboration réciproque sera toujours la clef de nos succès.

Parmi les membres, un groupe de chercheurs désire entreprendre une recherche sur l’émigration de nos gens  vers nos voisins, les États-Unis. Cette émigration avait débuté dès les années 1860 et s’est poursuivie intensivement  pendant plus d’un siècle. Toutes les familles weedonnaises ont vu plusieurs de leurs fils et descendants s’y installer et y prendre racine. Ce projet s’avère très ambitieux et exigera une grande collaboration des familles.

La Société d’Histoire se donne et se donnera toujours le mandat de rassembler et de conserver les documents historiques du territoire du canton de Weedon et de ses environs. À chacun de nos lecteurs et à tous les bénéficiaires de nos “richesses”, nous voulons vous inviter à nous prêter les documents familiaux que vous possédez tels que photos, contrats et textes que vous possédez. Dans nos familles, des documents s’égarent, se perdent ou même sont détruits lors de déménagements et de décès. Quel dommage! Quelles pertes! Dans ce sens, nous voulons souligner une belle action de monsieur Rosaire Fontaine originaire de Weedon et citoyen d’Ham Nord qui est décédé il y a quelques mois. Possédant de nombreux livres, documents et photos de Weedon et de sa famille pour lesquels il avait un grand attachement , il a remis à notre organisme l’ensemble de sa riche collection de pièces variées. Un bel exemple à suivre!

N’oublions pas que nous entrons dans l’histoire de notre patelin et que ceux qui nous précèdent nous ont légué des richesses de leur temps que nous devons conserver et transmettre à tous ceux qui nous suivent. Ils bénéficieront de notre histoire à leur tour.

Gilles Magnan
Société de Weedon
9 janvier 2014

De | 2014-07-05T11:35:33+00:00 janvier 15th, 2009|Éditorial|6 Commentaires

À propos de l’auteur:

6 Commentaires

  1. marie 15 septembre 2012 à 7:06

    bonjour, comment puis-je communiquer avec vous par courriel ou avec un membre de votre communauté avec qui un de mes ancêtres est en commun?

  2. gilles 27 mai 2014 à 15:32

    Bonjour Marie, vous pouvez nous envoyez un email a admin@histoiredeweedon.info et nous faire part de votre demande, et nous pourrons vous mettre en contact avec la personne que vous désirez. Merci. Lucie Vachon, présidente.

  3. Bachand lucie 11 septembre 2014 à 11:35

    Bonjour,

    Je me suis procuré le livre du 150 anniversaires de Weedon et j’aimerais avoir celui du 125 anniversaires car mon père vient de Weedon ainsi que mes grands-parents paternels….

    J’ai communiqué avec la ville et il m’ont donné votre site internet,mais je ne peut y accéder

    J’aimerais avoir de vos nouvelles

    Merci

  4. Lucie Vachon 21 janvier 2015 à 14:34

    Bonjour Mme Bachand.

    L’adresse de notre site web est https://histoiredeweedon.info
    Pour le volume du 125e, vous pouvez vous le procurer au coût de 25.00 $, plus les frais de poste. Ou bien venir au local de la Société d’Histoire pour vous le procurer.
    Vous pouvez nous faire parvenir votre adresse, et je vous retournerai un courriel pour vous dire le montant total.
    Merci beaucoup

    Lucie Vachon, présidente

  5. Diane Lavallée 28 janvier 2015 à 16:14

    Comme je suis heureuse d’avoir trouvée votre Société d’histoire et votre site. Je suis une descedante de la famille Trahan, pionniers et entrepreneurs des années 1880-1890. Votre article de mars 2011 sous la rubrique Autrefois – ‘L’Histoire des Trahan et du Village Trahan’ raconte l’histoire d’Antoine Moyse Trahan et de son fils Alarie, propriétaire du moulin à scie et de lentreprise de meubles qui fut détruit par le feu et mena à leurs faillite. Je connais la suite….

  6. gilles 29 janvier 2015 à 10:34

    Je suis en correspondance avec madame Diane Lavallée, descendante d’Alarie et d’Antoine Trahan.

Ecrire un commentaire